complet

Ma capacité d'air a doublé depuis !

Depuis que j’ai fait ce travail, je ne me suis plus jamais cassé la voix. Ma voix s’est « posée », elle a gagné en puissance. J’ai aussi beaucoup moins de mal à parler avec les gens et j’ai gagné en écoute et en concentration.

Un accès plus libre aux possibles de l’interprétation

Ce travail sur la respiration, la voix, l’axe… Il emmène tant à la légèreté qu’à l’authenticité. Le jeu se transforme. Le corps est là, les pensées se taisent, donnant un accès plus libre aux possibles de l’interprétation.
Ce que je crois, c’est que ce travail est nécessaire. Tant pour le comédien, le pédagogue, que l’humain.