Difficultés / Transformations

Pour en savoir davantage sur mon travail, je vous propose quelques extraits de témoignages de participants et trois courtes vidéos. 

Témoignages

Découvrir qu’on est capable du meilleur

Faire confiance à Isabelle, c’est découvrir qu’on est capable du meilleur, c’est retrouver le souffle de la naissance, c’est chanter la vie.

Prise de conscience du potentiel du corps, sans effort

Le travail proposé par Isabelle Byloos permet aux élèves d’accéder à une réelle connaissance physiologique et organique du phénomène respiratoire nécessaire à la naissance du son. Le son est un phénomène vibratoire et l’apprenti acteur prend conscience que son corps à un grand potentiel vibratoire et sonore…sans effort !

je peux être plus facilement disponible et dans l’économie de mon énergie.

Tout d’abord, j’ai pu (re)prendre conscience de mon corps, sa base, sa longueur, sa souplesse sans doute… et comprendre que les résistances que je rencontrais, avaient une origine mentale (c’est tout le paradoxe), et qu’il me suffisait de « prendre conscience » que mon corps, par essence, connaissait son juste positionnement. Et c’est une fois cela retrouvé que je peux, en tant que comédien, être plus facilement disponible et dans l’économie de mon énergie.

Mon corps a été bousculé, secoué et j’ai compris qu’il était mon allié !

Grâce à ce travail vocal, j’ai appris à mieux me connaître, en particulier mon corps ! Toutes les douleurs liées aux tensions ont disparu, mon corps a été bousculé, secoué et  j’ai compris qu’il était mon allié ! Du point de vue de l’acteur, cela m’a permis de tenter de nouvelles choses, de moins avoir peur de prendre des risques. Depuis que j’ai fait ce travail, je ne me suis plus jamais cassé la voix. Ma voix s’est « libérée », elle a gagné en puissance mais sans aucune force. J’ai aussi beaucoup moins de mal à parler avec les gens et j’ai gagné en écoute et en concentration. La découverte de la respiration abdominale fut une vraie révolution pour moi, ma capacité d’air a doublé depuis !

Comprendre l’impact du mental sur la voix

Je comprends désormais l’impact du mental sur la voix, quels peuvent être les blocages, les freins qui m’empêchent d’être moi.

Une révélation qui me fait acquérir davantage de liberté d’expression et de confiance en moi

La formation m’a permis de découvrir ma vraie voix, celle qui s’accorde naturellement avec les émotions. Une révélation qui me fait acquérir davantage de liberté d’expression et de confiance en moi. En route vers plus d’authenticité !

Ce travail n’apprend pas à maîtriser sa voix, il apprend à la rencontrer, à la connaître

Les 2 stages de travail vocal avec Isabelle ont eu un impact remarquable sur ma vision du théâtre, du corps, de la voix et de moi-même.

Le travail sur la voix m’a permis de me découvrir à travers différents exercices. L’un d’entre eux a été bouleversant pour moi : c’était l’un des premiers exercices en théâtre où je me suis assumée, où je n’ai pas maîtrisé ce qui s’est passé dans le travail.

Et plus globalement ce travail m’a permis d’accéder à mes émotions, de prendre conscience que l’acteur, selon moi, n’est pas au plateau pour vivre des émotions, mais qu’il est la porte entre ces émotions-ci et le spectateur et je ne voyais pas les choses comme cela auparavant ! Concernant un plan plus personnel, j’ai pris conscience que je pouvais laisser s’ouvrir ce que je suis, que les émotions sont faites pour être partagées dans un esprit de générosité.

Il m’a fait découvrir la confiance en moi-même, plus particulièrement une confiance « corporelle ». Avant, je n’assumais pas du tout mon corps, je ne connaissais pas ma voix. Ce travail n’apprend pas à maîtriser sa voix, il apprend à la rencontrer, à la connaître tout en la reliant au corps.

chacun (re)découvre la voix naturelle, celle qui dit qui on est, sans artifice.

Comment parler du travail de la voix proposé par Isabelle Byloos ? Comment en parler sans le dénaturer ? Au moment où j’écris ces mots, je suis encore dedans, en pleine exploration… Ce que je peux en dire, c’est qu’il n’y a rien de mystique. Que de manière très concrète et délicate, elle me fait poser le doigt sur les tensions musculaires qui empêchent ma voix de circuler librement, de prendre de l’ampleur ou d’être connectée à mes émotions. Exercices après exercices, de la conscience de son ossature au goût de ses vibrations, chacun (re)découvre la voix naturelle, celle qui dit qui on est, sans artifice.

Ce travail emmène tant à la légèreté qu’à l’authenticité. Le jeu se transforme

Apprendre qu’avancer vers ma voix, vers le toucher de mon son, c’est conscientiser chaque sens, du souffle au squelette, et sentir chaque étape s’ancrer en moi, tout cela m’a été bénéfique et enrichissant. J’ai découvert que ma force était mon féminin. Que lorsque je respire en conscience, c’est tout mon corps, chaque cellule de mon corps qui respire avec moi.

J’ai également pu découvrir quel plaisir je peux avoir à être dans mes vibrations, à sentir que mon corps entre en résonnance avec ma parole par mon souffle, mes résonateurs et ma voix.

Ce travail sur la respiration, la voix, l’axe… Il emmène tant à la légèreté qu’à l’authenticité. Le jeu se transforme. Le corps est là, les pensées se taisent, donnant un accès plus libre aux possibles de l’interprétation.

Ce travail ne cesse jamais. Récemment encore, j’ai compris que mon souffle, lorsque simplement j’étais en présence avec lui, me donnait un accès direct à mes émotions, à mon propre centre. Et qu’alors je pouvais regarder passer ces émotions, les laisser être, comme un nettoyage intérieur et bienveillant, de moi à moi.

Il me serait impossible de dresser une liste exhaustive de tous les apports de ce travail tant j’en découvre régulièrement. Ce que je crois, c’est que ce travail est nécessaire. Tant pour le comédien, le pédagogue, que l’humain.

Exemples en vidéos

Les trois vidéos* traitent de difficultés fréquemment rencontrées par les acteurs. Ce sont des leçons très accélérées qui ne reflètent pas toute la complexité de mon travail et de la méthode. Ces vidéos sont là pour vous donner un avant goût de ce qu'il est possible de travailler, de sentir et de voir se transformer.

Il est plus qu'important de prendre en considération que l'intégration des exercices de la méthode et les transformations qu'ils permettent demande du temps, de la patience et de l'entraînement.

* Les vidéos ont été réalisées par Fabrice Byloos 

Avec Aurore

nous évoquons la conscience corporelle, partie 1 de la méthode "Kristin Linklater"

Avec Damien

Nous nous penchons sur la respiration, partie 2 de la méthode "Kristin Linklater".

 

Avec Jean-Christophe

Nous engageons les vibrations, parties 3 et 4 de la méthode "Kristin Linklater".

Pour en savoir plus

Je vous invite à découvrir comment la voix fonctionne